Ce mercredi, dans « Livre, on nous », je vous présente « Il faut délivrer Gaspard! »

Ce mercredi, dans la chronique « Livre, on nous », de l’Espace des Liens, je vous présente « Il faut délivrer Gaspard! » de Geoffroy de Pennart, édité par L’école des loisirs

Gaspard le gourmand, par l’odeur alléché des beignets tout juste cuisinés, s’est retrouvé enfermé dans le garde-manger… ! Mais, il peut compter sur sa mère, Madame Broutchou, qui ne lâche pas l’affaire et qui finit par trouver de l’aide auprès de Valentine, la louve mère, qui saura user de son air sévère.

« Bon sang de bonsoir, quelle histoire ! Il faut délivrer Gaspard ! »… Cette phrase raisonne telle une rengaine tout au long de cette rigolote histoire et, petits et grands, prendront plaisir à la répéter sans s’essouffler, ni se lasser !

Petite note à l’attention des parents d’enfants très curieux et à cheval sur les mots… Prenez votre courage à deux mains car les synonymes y sont nombreux et pour arriver à expliquer aux intéressés toutes les finesses de la langue française, ce n’est pas toujours chose aisée !

Dans tous les cas, si vous parvenez à expliquer aux petits curieux désireux de comprendre la différence entre « ordonner », « enjoindre », « obliger », « sommer » et « persuader », je suis preneuse, partagez-moi en commentaire votre secret ! 🙂

Alors… à vos marques ? Prêts ? Je vous ordonne d’enjoindre votre libraire indépendant préféré d’obliger votre ainé à sommer votre cadet de persuader votre porte-monnaie d’acheter cette histoire à partager ! Et… Lisez !

Belle lecture,

Chloé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s