L’alliance thérapeutique basée sur l’attachement – formation

Ce pont de l’ascension a été pour moi cette année une belle occasion de continuer à me former et à réfléchir sur ma pratique professionnelle. J’ai eu la joie de participer de nouveau à une formation proposée par OYA Formation, un organisme de formation que j’affectionne tout particulièrement pour la grande compétence professionnelle et les qualités humaines de ses formatrices, pour la clarté des informations et connaissances transmises et pour la pédagogie ludique et participative mise en œuvre.

« L’alliance thérapeutique basée sur l’attachement » a été le thème de ces deux journées de formation qui ont été pour moi l’occasion de reposer les bases de la théorie de l’attachement ; théorie subtile et complexe qui me paraît indispensable de connaître dans nos métiers de thérapeutes. Et, je dirai encore même peut-être plus aujourd’hui, car il me semble (et cela n’engage que moi), qu’elle est parfois « malmenée », y compris dans nos métiers, non pas volontairement, bien sûr, mais par méconnaissance.

« L’attachement », est un mot qui foisonne aujourd’hui dans les articles grands public, sur les réseaux sociaux, qui est utilisé à toutes les sauces, vidé de son sens, évalué hâtivement dans des situations ne le permettant pas… Le terme de « Troubles de l’attachement » est bien trop utilisé sans fondement par les professionnels, « l’attachement secure », Graal tellement convoité pour lequel il faudrait partir en quête grâce à des recettes toutes faites, des outils qui conviendraient à tous, de manière indifférenciée… En réalité, les choses sont bien plus complexes !

Cette petite digression, somme toute un peu engagée, étant faite, il me paraît toutefois important de dire que ces observations ne sont pas à généraliser. Bien des thérapeutes connaissent cette théorie et l’utilisent de manière formidable au service des accompagnements qu’ils proposent.

Revenons à nos moutons… Ces deux jours de formation, m’ont aussi, et surtout permis de me poser pour penser, réfléchir à l’alliance thérapeutique, ce « travail d’équipe » que j’explique en d’autres mots à mes patients, sans lequel nous ne pourrions, ensemble, faire ce travail pas toujours facile, mais tellement beau et important, que nous menons pas à pas.

C’est ravie que je repars de ces deux journées de formation, confortée dans le travail que je mène dans mon quotidien professionnel, et grandie par de nouvelles pistes de travail, de nouveaux angles de vue que je me réjouis d’avance d’explorer !

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s